MDA – MDS

Maître d’ouvrage :
Conseil Général Du Maine et Loire

Commune :
Angers (49)

Architecte mandataire :
Lionel Vié Arcitecte DPLG

Architecte associé :
Laurent Vié Architecte

Économiste :
ATB Pays de Loire

BET :
AIA Ingénieries Structures
AB Ingénierie Fluides Thermiques
DB Acoustic Acoustique

SHON :
3 197 m²

Montant des travaux :
4 825 600 €

Mission :
Base avec Visa + EXE partielle

Avancement :
Livré en 2013

Programme :

Construction de la Maison Départementale de l’Autonomie et de la Maison Départementale des Solidarités


Projet :

Le bâtiment de la Maison Départementale des Solidarités élevé en R + 2 partiel, épouse la courbe de hauteur vers la profondeur du terrain, pour s’ouvrir largement au Sud (sur le jardin très dense au RDC et sur une cascade de terrasses plantées aux étages). À l’Ouest, le bâtiment se referme plus discrètement sur un intime et tranquille patio paysagé intérieur, isolé de la vie urbaine trépidante. Sa vocation d’accompagnement, de soutien physique et moral aux personnes handicapées se traduit par la lecture rythmée, dynamique et accueillante, de ces façades élancées en béton d’agrégats de bois, tels les troncs d’un sous-bois dense derrière chacun desquels l’usager trouvera protection et réconfort apaisant.

Le bâtiment du Centre de Circonscription d’Actions Sociales et de Santé en R + 1 (plus compact), est implanté en retrait de la rue, parallèlement à la limite Est du site dans un écrin végétal dense.
Ses parois sont en ossature bois, revêtues de clins métalliques laqués aux reflets irisés de tons automnaux. Ce volume émerge d’un solide socle de blocs de schistes en contrefort, tel un refuge dans une clairière, un nid dans la forêt urbaine.

Les Objectifs HQE®
(AMO – AREA CANOPEE)

Études préalables :

Analyse des besoins et de l’enveloppe économique.
Les potentialités et contraintes du site.
Analyse HQE® en phase concours.

Études et réalisation :

4. Agir sur l’enveloppe.
5. Choix d’équipements efficaces et faciles d’utilisation.
6. Suivi du chantier à faibles nuisances et de la bonne exécution.

Vie en œuvre :

7. Sensibiliser les futurs utilisateurs au bon usage.
8. Bilan au terme d’un an de fonctionnement.

Autres projets