Groupe scolaire Pasteur

Maître d’ouvrage :
Commune d’Allonnes

Commune :
Allonnes (72)

Architecte mandataire :
Lionel Vié Architecte DPLG

Architecte associé :
Laurent Vié Architecte

Économiste :
Lionel Vié & Associés

Surface utile :
1 377 m²

Montant des travaux :
3 340 000 €

Mission :
Base + EXE partielle

Avancement :
Concours non lauréat

Programme :

Construction d’une école maternelle, d’espaces périscolaires et d’un restaurant scolaire


Projet :

Issu du regroupement des deux sites de Curie et Pasteur, le futur groupe scolaire s’intègre harmonieusement entre les bâtiments existants conservés pour créer une nouvelle lecture globale du site plus organisée et généreusement paysagée.

Les trois éléments principaux (maternelle, périscolaire, restauration) entrecoupés de « halls-brèches » largement vitrés encadrent le site élémentaire au Sud et s’ouvre sur le nouvel espace de jeux de la maternelle au Nord.

Dès l’entrée principale depuis le parvis rue Desprès, la treille végétalisée inspirée des nervures d’une feuille stylisée, qui borde le site en protégeant sa façade Sud, donne le ton : une architecture verte.

Puis, le préau transparent porté par ses poteaux rappelant la silhouette d’arbres, marque l’accès principal aux deux écoles et se prolonge par un chemin couvert vers le hall, offrant une perspective traversante de la rue à la cour de récréation.

Il se dégage immédiatement une ambiance de légèreté, de gaieté, d’originalité et de fluidité des espaces dans un écrin paysager où le végétal est sublimé par les formes, les couleurs et les matériaux maîtrisés.

Le volume de couleur « prune » vif qui borde le passage couvert à l’Ouest succède au bois naturel qui habille la façade Sud et se poursuit jusqu’à la cour de récréation.

Les espaces sont d’emblée généreux et accueillants, les transparences sont omniprésentes et les perspectives de séquence en séquence invitent enfants et parents à la découverte de cette nouvelle école avec envie et curiosité.

Depuis la cour de récréation où deux nouveaux « arbres/préau » côtoient leurs cousins végétaux, les bâtiments présentent successivement d’Est en Ouest, leurs façades épurées de béton coloré, de bois aux courbes douces et de verre aux reflets bleutés sous une ondulation de toiture végétale.

Cette vague de verdure est l’un des thèmes fort du projet ; il offre aux usagers et aux riverains une forme inhabituelle et apaisante, visible depuis tous les bâtiments la surplombant, au cœur de la cité où la verticalité minérale aujourd’hui prédomine.

Autres projets